Vidéo d'archives de l'interrogatoire du maréchal PaulusVidéo d'archives de l'interrogatoire du maréchal Paulus

«Le fait de tenir avec mon armée décidait du sort du peuple allemand»

L'interrogatoire du témoin de l'accusation convoqué par le parquet soviétique, Friedrich Paulus, a duré deux jours. Le 11 février, l'interrogatoire était facile pour l'ancien commandant de la 6e armée: il n'a fait que répondre aux questions du procureur soviétique Roman Roudenko relatives à la manière dont Hitler et l'état-major général préparaient une attaque contre l'URSS. Mais le lendemain, les avocats des accusés ont attaqué Paulus. Pour eux, le maréchal prisonnier n'était qu'un traître à qui on ne pouvait faire aucune confiance.

Reportage de Mauthausen: une pellicule volée comme preuve du génocide

Le tribunal de Nuremberg a entendu des témoins originaires de différents pays d'Europe: c'étaient des prisonniers qui ont réussi à survivre dans les camps de concentration nazis. Leurs témoignages étaient dans leur majorité consacrés au camp autrichien de Mauthausen qui avait été un camp exemplaire du Troisième Reich. Le tribunal a non seulement entendu les témoignages des anciens prisonniers, mais a également examiné des photos uniques que les Allemands avaient prises à des fins internes. Des prisonniers ont réussi à voler les clichés et à les cacher avec l'aide d'habitants locaux.

Sélection de la langue