Camp de concentration de Majdanek // Adam Jones, Ph.D. / Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0Camp de concentration de Majdanek // Adam Jones, Ph.D. / Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0

Camp de la mort pour tous. Première partie

Le recueil historique et documentaire Camp de concentration de Majdanek. Recherche. Documents. Souvenirs est préparé conjointement par la Société historique militaire russe et le Centre scientifique et éducatif Holocauste. Il s'agit de la première publication en russe consacrée au premier camp de concentration qui a été libéré par les Alliés et a révélé au monde la réalité choquante de l'usine de mort nazie. Le recueil comprend des articles, des documents, des mémoires et des rapports officiels, dont la plupart sont publiés pour la première fois. Nous avons parlé de cette publication unique avec son éditeur Constantin Pakhalouk, directeur adjoint du département des Sciences et de l'éducation de la Société historique militaire russe. La conversation a été si riche et complète que nous n'avons pas jugé possible de l’abréger et nous la publions donc en entier, mais en deux parties.
«Intervention à Fulton», caricature de l’artiste Boris Efimov «Intervention à Fulton», caricature de l’artiste Boris Efimov

Le discours de Fulton: Guerre froide au procès de Nuremberg

Il y a 75 ans, le 5 mars 1946, a commencé la guerre froide qui a déterminé tous les processus politiques et économiques dans la seconde moitié du XXe siècle et n’a pris fin qu’avec l’effondrement de l’URSS. Dans son célèbre discours prononcé à Fulton, aux États-Unis, l’ancien Premier ministre britannique Winston Churchill a évoqué la menace d’une expansion soviétique et le «rideau de fer» entre l’Europe de l’Est et l’Europe de l’Ouest. Après ce discours, l’issue du procès de Nuremberg était incertaine, les relations entre les grandes puissances étant bouleversées, et les criminels nazis ont eu l’espoir de s’en sortir.

Sélection de la langue