Calendrier des événements

Juillet 1945Août 1945Septembre 1945Octobre 1945Novembre 1945Décembre 1945Janvier 1946Février 1946Mars 1946Avril 1946Mai 1946Juin 1946Juillet 1946Août 1946Septembre 1946Octobre 1946Novembre 1946Décembre 1946Janvier 1947Février 1947

Dispersion des cendres des criminels de guerre exécutés

Les cendres des criminels de guerre nazis exécutés sur décision du Tribunal militaire international ont été dispersées le 18 octobre 1946.

Staline reçoit un document stratégique secret de Londres

Le 17 octobre 1946, Joseph Staline reçoit une traduction russe d'un document top secret, The Strategic Position of the British Empire.

Exécution des criminels de guerre à Nuremberg

Le 16 octobre 1946, dix criminels de guerre nazis condamnés à mort par le Tribunal militaire international sont pendus dans un ancien gymnase de prison situé dans l'enceinte du Palais de justice de Nuremberg.

Suicide de Hermann Goering

Le «nazi numéro deux», Hermann Goering, fondateur de la Gestapo, s'est suicidé quelques heures avant son exécution le 15 octobre 1946.

Le contrôle des prix de la viande est levé aux États-Unis

Le 14 octobre 1946, le Président Truman décide de lever le contrôle des prix de la viande aux États-Unis. À l'automne 1946, les Américains sont confrontés à une pénurie de ce produit vital.

La France approuve la Constitution de la IVe République

Lors d'un référendum organisé en France le 13 octobre 1946, les électeurs approuvent la Constitution de la IVe République par 9.297.351 voix, contre 8.165.744. Le premier projet a été rejeté par référendum le 5 mai 1946.

L’entrée en vigueur de l’article 3 de la directive 38

Le 12 octobre 1946, dans la zone soviétique en Allemagne, entre en vigueur l’article 3 de la directive 38 du Conseil de contrôle sur l’arrestation et la poursuite des criminels de guerre, des nazis et des militaristes, et sur l’internement, le contrôle et la surveillance d’Allemands potentiellement dangereux.

Tage Erlander devient Premier ministre de Suède

Le 11 octobre 1946, Tage Erlander devient Premier ministre en Suède. Il occupe ce poste après la mort du partisan de la neutralité Per Albin Hansson, président du Parti social-démocrate suédois des travailleurs.

L’université Tsinghua rouvre ses portes

Le 10 octobre 1946, l’université Tsinghua, l’un des principaux établissements universitaires chinois, rouvre ses portes à Pékin.

L’ouverture de la maison de couture Christian Dior

Le 9 octobre 1946, l’entreprise Christian Dior, fondée la veille par le couturier Christian Dior avec la participation du plus riche industriel de France Marcel Boussac –surnommé le «roi du coton»–, ouvre ses portes. Située dans un hôtel particulier au 30, avenue Montaigne, la nouvelle maison de couture façonnera pour beaucoup l’avenir de la mode et de l’industrie de l’habillement.

L'Alaska vote pour devenir le 49e État américain

Le 8 octobre 1946, un référendum historique a lieu en Alaska. Par 9.630 voix contre 6.822, la population de ce territoire se prononce en faveur de l'intégration de aux États-Unis en tant que 49e État américain.

Le projet de сonstitution du Japon approuvé par le Parlement

Le 7 octobre 1946, par 342 voix contre 5, le projet de constitution japonaise est approuvé par la Chambre des représentants. Le document, qui prévoit l'égalité des droits et la renonciation à la guerre, entrera en vigueur le 3 mai 1947.

Des colonies juives sont créées dans le désert du Néguev en Palestine

Le 6 octobre 1946, avant même la partition de la Palestine, des colonies juives sont créées dans le désert du Néguev dans le but d’assurer la présence juive dans la région.

Le sénateur Taft s'oppose au verdict du tribunal de Nuremberg

Le 5 octobre 1946, le sénateur républicain Robert Taft qualifie les procès de Nuremberg d'«outrage à la justice», arguant que les décisions du tribunal militaire international se basent sur l'effet rétroactif de la loi et que la conduite de la guerre «ne devrait pas être considérée comme un crime personnel». «Lors de ce procès, nous avons adhéré à l'idée soviétique de l'objectif du tribunal, celui de politique de l'État et non de justice, sans tenir compte de l'héritage anglo-saxon. En donnant à l'agenda politique la forme de procédures judiciaires, nous discréditons l'idée même de justice en Europe pour de nombreuses années à venir», a déclaré le sénateur américain.

Harry Truman approuve l'immigration de 100.000 juifs en Palestine

Le 4 octobre 1946, à la veille de la fête juive de Yom Kippour et un mois avant les élections de mi-mandat aux États-Unis, le Président américain Harry Truman télégraphie au Premier ministre britannique Clement Attlee l'informant de son soutien à l'immigration immédiate de plus de 100.000 réfugiés juifs en Palestine. Truman explique sa position par le fait que la conférence des arabes et des juifs avec l'intermédiaire du Royaume-Uni a été reportée à décembre, alors que «l'hiver viendra avant la reprise de la conférence», et précise que l'immigration en Palestine ne peut pas attendre plusieurs mois.

Un important accident d'avion tue 39 passagers

Le 3 octobre 1946, un accident d'avion emporte la vie de 39 personnes: c’est le bilan le plus lourd de l'histoire de l'aviation civile à l’époque. Un avion civil Douglas DC-4 s'écrase sur une colline au Canada en raison d'une erreur des pilotes. Les 39 personnes à bord sont tuées. Le vol New York-Berlin effectué par l’American Overseas Airlines fait escale à Stephenville et à Terre-Neuve, puis décolle du Labrador et s'écrase 10 minutes plus tard.

Diffusion du premier feuilleton télévisé de l’histoire

Le 2 octobre 1946, le premier épisode de Faraway Hill, premier feuilleton télévisé de l'histoire, est diffusé par le DuMont Television Network. Le soap télévisé américain, qui sera diffusé du 2 octobre 1946 au 18 décembre 1946, raconte l’histoire d’une veuve de New York, qui s’installe dans une petite ville où habitent ses proches et où elle rencontre un homme déjà fiancé à une autre.

La date de l’exécution des criminels condamnés est fixée

Le 1er octobre 1946, au lendemain de l’énoncé du verdict du tribunal militaire international de Nuremberg, une date est fixée pour l’exécution des condamnés à mort. Le sort des condamnés à des peines de prison et des acquittés reste pour le moment incertain.
Mois précédent

Sélection de la langue